L'Apprentissage du TAI CHI.


La Tenue.

Pour répondre à cette question qui revient souvent : Quelle tenue ?

Aucune 
tenue particulière n'est exigée pour l'entraînement,
=> un survêtement ou une tenue ample qui permet tous les mouvements avec aisance.

Aux pieds, chaussures souples, une paire de tennis simple de type pongiste convient parfaitement afin de bien pouvoir ressentir les appuis au sol. 

 

L'apprentissage du Tai Chi Chuan est composé de 3 parties : 

La Terre, l'Homme, le Ciel.( Etude des 108 mouvements)

 

La pratique de cette forme « à mains nues » et la mémorisation de ses mouvements précis est fondamentale, elle est la base de tout travail ultérieur.
Cet enchaînement mime un combat dansé au ralenti, contre un adversaire imaginaire,
                      et chaque mouvement correspond à une application martiale. 


Les autres disciplines du style yang : 

  1. La poussée des mains, appelée Tuishou, est une technique de contact, un travail à deux ludique et intéressant qui permet, par l'écoute attentive des mouvements du partenaire, de développer un instinct martial. 
  2. Les enchaînements ou formes avec des armes  (comme épée, sabre, bâton, éventail...).

 

A la source du tai chi chuan

« Selon la légende, c’est Zhang Sanfeng qui a vu par sa fenêtre le combat entre un serpent et une pie.
L’oiseau regardait le serpent lové par terre, alors qu’il volait en tournoyant au-dessus de lui.
Le serpent l’observait s’approcher et s’éloigner, de plus en plus menaçant. Soudain, la pie poussa un cri perçant et, agitant ses ailes comme un éventail, fonça sur le serpent. Celui-ci secouait sa tête, la lançait de tous les côtés, évitant les serres
et les coups de bec de l’oiseau. Se glissant en spirales, gardant toujours sa forme enroulée, il bondit soudain comme un éclair et tua l’oiseau.

 Zhang Sanfeng comprit alors que la rondeur et la souplesse l’emportent sur la rigidité.


  Ou pratiquer